Au service de la France, des Français, et des Ligériens. 
« La France ne peut être la France sans grandeur ». Charles de Gaulle

PRESENTATIONS

Issu de la gauche républicaine et patriote qui ne survivra pas à l’échec, en 2002, du Pôle Républicain, Alain Avello rejoint le Front National en 2011, dans le sillage de l’élection de Marine Le Pen à la présidence du parti. Percevant la stature gaullienne de cette personnalitéAlainAvello et la considérant comme en capacité de restaurer la France et sa souveraineté pour le bien-être social de son peuple, il s’engage alors à ses côtés. Associé dès l’origine à la politique des collectifs du RBM, il cofonde le premier d’entre eux, le Collectif Racine des enseignants patriotes qu’il préside, et dans le cadre duquel il s’engage pour le redressement de la France et de son Ecole. En décembre 2015, après avoir été candidat aux municipales, puis aux départementales, à Nantes, il est élu conseiller régional des Pays de la Loire, et rejoint, au sein de l’exécutif régional, la commission éducation-lycées. En novembre 2016, il est nommé membre du Conseil stratégique de la campagne présidentielle de Marine Le Pen.

Pour le redressement de l’Ecole et de l’Université

Alain Avello préside le Collectif Racine des enseignants patriotes. Cette organisation rassemble de nombreux professionnels ainsi que des parents d’élèves répartis sur tout le territoire. « Think tank » menant une réflexion de fond sur l’Ecole et l’Université, elle a pour mission d’élaborer, en liaison avec le Front National, la partie éducation du projet présidentiel. Alain AveIlo dirige donc, et coordonne les équipes en charge de construire le grand plan de redressement du système national d’instruction et de formation qui pourra être mis en œuvre à la faveur de l’accès de Marine Le Pen à l’exécutif suprême. En novembre 2016, Alain Avello est nommé membre du Conseil stratégique de la campagne présidentielle de Marine Le Pen.

AlainAvello

Un élu implanté en Pays de la Loire

Alain Avello est Conseiller régional Front National-Rassemblement Bleu Marine des Pays de la Loire, depuis le mois de décembre 2015. Il est Vice-président du groupe FN-RBM. Au sein de l’exécutif régional, il siège à la Commission en charge de l’éducation, des lycées, de l’orientation, de la lutte contre le décrochage scolaire, et du civisme. Il est par ailleurs membre titulaire du Conseil académique de l’éducation nationale (CAEN). Elu en Vendée, où il exerce comme professeur de philosophie, il est aussi implanté en Loire-Atlantique, où il réside, et dont il dirige la fédération du Front National-Rassemblement Bleu Marine depuis le 6 décembre 2016.

AlainAvello

A la tête du Front National de Loire-Atlantique

Alain Avello dirige le Front National-Rassemblement Bleu Marine de Loire-Atlantique, depuis sa nomination comme Secrétaire départemental par le Bureau politique du Front National, le 6 décembre 2016. La mission qui est la sienne et celle de son équipe vise à la progression du mouvement patriote, en une terre de mission, devenue terre de conquête, suite aux très encourageants résultats des précédents scrutins (européennes, puis départementales et régionales), en une période décisive pour l’avenir de la France, qui sera rythmée par l’élection présidentielle en avril-mai 2017, puis par les législatives, en juin.

15589833_1390658937644833_6634905932192290091_n - Copie

EVENEMENTS A VENIR

    There are no upcoming events at this time.


DERNIERES PUBLICATIONS

CONSTRUIRE L’ECOLE DE DEMAIN

Pour l'égalité des chances, le savoir au centre du système

L’une des principales causes des maux dont souffre notre système scolaire tient au reflux, réforme après réforme, des enseignements fondamentaux. L’Ecole doit pourtant, urgence vitale, renouer avec sa mission d’instruction en se recentrant sur de tels enseignements. Ce n’est en effet qu’à la condition que l’Ecole, dès les premières années, dispense un enseignement à la fois centré sur l’essentiel et exigeant qu’elle parviendra à donner des chances égales à chaque enfant, y compris à ceux qui, issus des milieux les moins favorisés, ont tout à attendre d’elle.

La sélection juste, condition de la réussite pour tous

L’idéologie égalitariste héritée de 68 a conduit à battre en brèche toute sélection scolaire. Ainsi 56% des étudiants échouent en 1ère année d’université, quand 78% d’une classe d’âge obtient le Bac. Cet échec massif doit être enrayé et l’orientation doit se faire en pleine connaissance de cause. C’est pourquoi des paliers de sélection juste doivent permettre de reconnaître les compétences et les mérites de chaque enfant et de chaque jeune, pour que chacun s’oriente avec discernement et au mieux de ses capacités, et pour que soit assurée la réussite de tous.

Plus de centralisation pour plus d'égalité

Tout en préservant les spécificités de l’enseignement privé (hors et sous contrat), le système scolaire et universitaire, aujourd’hui à la dérive, devra être davantage centralisé. C’est la condition de la mise en œuvre d’un grand plan de redressement de l’Ecole et de l’Université qui devra en premier lieu contrôler l’application des mesures d’urgence (instauration de la méthode syllabique à l’exclusive de toute autre, programmes de bon sens allant du simple au complexe, sauvetage de la voie professionnelle, etc.) et garantir, à filière et niveau égaux, la stricte égalité des élèves et étudiants devant les enseignements dispensés.

AVANCEE DES TRAVAUX


Chaque trimestre, depuis août 2014, le Collectif Racine publie sa « Lettre ». Chaque livraison présente un dossier portant sur une thématique majeure, expose l’avancée des travaux du collectif et revient sur les principaux événements qu’il organise. L’adhésion au collectif comprend l’abonnement à cette publication, par ailleurs téléchargeable ici.


« Appel pour le redressement de l’Ecole »

Le 2 mai 2013 paraissait dans Le Figaro un « Appel pour le redressement de l’Ecole ». Ce texte-manifeste traçant les grandes lignes que l’Ecole devra suivre pour renouer avec l’excellence est l’acte fondateur de notre mouvement. Il est lisible ici.


Le collectif est pour l’heure implanté dans 19 départements : le Var, la Loire-Atlantique, Paris, le Finistère, l’Indre-et-Loire, le Cher, les Bouches-du-Rhône, la Gironde, l’Allier, la Haute-Garonne, la Nièvre, l’Aveyron, le Bas-Rhin, le Vaucluse, le Rhône, le Nord, la Seine-et-Marne, la Loire et le Haut-Rhin. De nouvelles sections verront prochainement le jour. En outre, aura lieu au printemps une tournée des sections pour une série de réunions publiques sur le thême « Ecole : un enjeu pour toute une nation« .


Le Collectif Racine travaille depuis deux ans à l’élaboration d’un programme présidentiel pour le redressement de l’Ecole et de l’Université. A cette fin, il a constitué huit groupes de travail qui réunissent en leur sein des spécialistes, experts et praticiens produisant des analyses, des notes, des réflexions et des propositions, couvrant l’ensemble des problématiques, de la maternelle à l’université, en passant par celles de l’orientation, de la formation, de l’administration…