DiscoursEvénementsLes PatriotesUneVidéosIIe Congrès des Patriotes : discours d’Alain Avello

30 août 2021
https://www.alainavello.fr/wp-content/uploads/2021/08/Copie-2.jpg
Discours d’Alain Avello, en finale du IIe Congrès des Patriotes (Boran-sur-Oise, 29 août 2021), précédant les allocutions de Pierre-Yves Rougeyron (Cercle Aristote), de Me Fabrice Di Vizio et du grand discours de Florian Philippot, président des Patriotes et candidat à l’élection présidentielle de 2022.

Extrait vidéo :

 

Texte du discours :

Que de chemin parcouru, chers amis !

Que de chemin parcouru depuis notre Congrès fondateur d’Arras, il y a trois ans et demi !

D’un Congrès à l’autre, Les Patriotes se sont imposés, dans le contexte que nous connaissons, comme principale force d’opposition et de Résistance à la politique de saccage généralisé conduite par le pouvoir macroniste, quand les oppositions traditionnelles, elles, démontrent au mieux le plus affligeant suivisme ou se révèlent parfaitement complices.

D’un Congrès à l’autre, nos compatriotes se sont faits de plus en plus nombreux à nous rejoindre, au point qu’il n’est pas abusif de nous qualifier désormais de mouvement de masse ! Un mouvement qui rassemble de ce fait les Français dans leur pluralité, en permettant de surcroît à beaucoup d’entre eux de retrouver du sens dans le combat politique !
Car c’est parce que Les Patriotes refont honneur à l’engagement politique qu’ils permettent à nombre de nos compatriotes qui s’étaient par exemple réfugiés dans l’abstention de retrouver ou de découvrir la voie de cet engagement.

D’un Congrès à l’autre ont commencé à apparaître des indices significatifs de ce que notre incroyable montée en puissance trouve désormais une traduction dans les urnes : les presque 7% atteints par notre président, Florian Philippot, aux élections régionales dans le Grand-Est sont incontestablement des plus encourageants pour l’avenir !

Mais si le combat politique se livre et se gagne d’abord sur le plan électoral ou lorsque les citoyens se mobilisent en exerçant leur droit de manifestation, c’est aussi nécessairement sur le terrain des idées qu’il se situe.

« Métapolitique », culturel ou « superstructurel », comme aurait dit le philosophe marxiste italien Gramsci que l’on cite volontiers sur ces sujets, le combat consiste ici à réunir les conditions pour propager et faire progresser nos idées et convictions dans la conscience collective et, in fine, pour les imposer.

Il consiste, par des productions intellectuelles peu contestables du fait du niveau de compétence qu’elles révèlent à réunir les conditions pour que ces idées, établies rationnellement dans leur bien-fondé et leur cohérence, puissent emporter l’adhésion.

On mesure l’enjeu !…

Eh bien, c’est précisément à cet enjeu primordial que le Pôle d’expertise de notre mouvement, que j’ai le double honneur de diriger et de vous présenter succinctement aujourd’hui, a vocation à répondre.

« Laboratoire d’idées » du mouvement, mobilisant de nombreux spécialistes et experts, vous l’avez vu à l’œuvre tout au long de cette belle journée : il fut en effet l’organisateur de l’ensemble des Tables rondes auxquelles vous avez pu assister.
Vous pourrez prendre connaissance de ses productions et activités en vous rendant sur son site internet, dont vous retiendrez sans peine l’adresse (www.souverainisme.fr), ou en lisant sa revue, « Défis Souverainistes », dont le premier numéro qui recueillera notamment les actes des Tables rondes d’aujourd’hui paraîtra dans les semaines qui viennent. Vous pourrez aussi et dans un avenir proche assister aux conférences, colloques et séminaires qu’il organisera.

Le défi des idées est d’autant plus à relever que nous nous situons au moment d’un tournant historique, d’une « crise », au sens défini par le même Gramsci : lorsqu’un ordre ancien de choses est en train de mourir sans parvenir toutefois à céder encore la place à un nouvel ordre de choses qui est cependant en train de naître ― l’européisme et le mondialisme définissent ce monde ancien qui cède peu à peu la place au réveil des nations pleinement souveraines et libres ―, et dans cet « interrègne », comme le dit Gramsci, inévitablement se multiplient ces « fenomeni morbosi », dont, en l’occurrence, les crispations mondialistes conduisant nos anciennes démocraties, au prétexte d’une épidémie, dans la voie d’une nouvelle tyrannie, celle du contrôle sanitaire et numérique généralisé des individus.

Pour se libérer des crispations du mondialisme finissant et de ses dérives tyranniques, et parce que la reprise en main par les nations de leur destin historique est la seule perspective souhaitable, le défi intellectuel majeur consiste donc, aujourd’hui, à forger une pensée souverainiste pour l’avenir !

Telle est la grande mission qu’au Pôle d’expertise des Patriotes nous nous faisons fort d’accomplir !

Vivent Les Patriotes !
Vive Florian Philippot !
Vive la République,
et vive la France !

Contact
+33 7 67 35 42 70
1, rue de la Loire - 44000 Nantes
https://www.alainavello.fr/wp-content/uploads/2020/11/logobleu2.jpg
https://www.alainavello.fr/wp-content/uploads/2020/11/drapeau-2.jpg
© Alain Avello 2021 - Reproduction
autorisée sous condition de mention
de l'auteur et de la source
Vidéos