Collectif RacineEditosEdito de février 2015 (« La Lettre » n°5) : N’en plus pouvoir !

14 février 2015
https://www.alainavello.fr/wp-content/uploads/2016/03/ruineecole514x342.jpg

N’en plus pouvoir !

Edito d’Alain Avello pour le n°5 de « La Lettre » (février 2015)

 

A l’occasion des élections départementales de mars prochain, le Front National-Rassemblement Bleu Marine sera, première certitude, le mouvement politique le plus présent en termes de nombre de candidats. Parmi eux, un nombre jamais égalé d’enseignants, assumant ainsi, et de la façon démocratiquement la plus noble, leur engagement patriote. A n’en pas douter, le Collectif Racine nourrit de telles évolutions, comme il suscite une adhésion et exerce une influence croissantes dans le milieu éducatif ; ce qu’a notamment révélé l’efficience unanimement reconnue de ses positionnements lors des élections professionnelles de novembre-décembre derniers.

Car les enseignants n’en peuvent plus de ces reculs de la République qui désintègrent la France et son Ecole, et ils refusent de s’en laisser davantage compter par les instigateurs, UMP et PS, de ces politiques ayant profondément dévalorisé et dénaturé leur métier, hypothéqué la transmission du savoir, et rendu l’institution profondément inégalitaire.

Que l’Ecole échoue aujourd’hui en tous points ou presque, les propos tenus et les incidents survenus le 8 janvier, à l’occasion de l’hommage que les établissements scolaires entendaient rendre dans la sérénité aux victimes des attentats islamistes, en furent un effroyable révélateur : en de nombreux établissements, cette journée donna lieu en effet à d’insupportables tensions, des élèves refusant le principe du recueillement, cherchant souvent des justifications aux attentats et à leurs auteurs, et se livrant parfois à l’apologie des actes terroristes…

Face à une situation traduisant l’extrême déliquescence de notre Ecole, laquelle ne parvient plus même à unir les élèves que la nation lui confie dans un commun sentiment de deuil face à l’horreur venant de frapper le pays, la ministre s’est bornée à annoncer de prétendues « mesures », dont une analyse même rapide suffit à établir qu’elles ne feront que perpétuer le renoncement et l’échec.

Cette cinquième livraison de la « Lettre »,  trimestrielle  désormais, ouvre donc ses colonnes à Valérie  Laupies,  Alain  Dubreuil  et   Didier Vernet qui reviennent sur la situation et les « mesures » annoncées, chacun avec sa sensibilité propre, mais se retrouvant, comme  au  Collectif  Racine  nous   nous retrouvons tous,   dans une même ambition politique : celle de restaurer  l’Ecole et la France !

Contact
+33 7 67 35 42 70
1, rue de la Loire - 44000 Nantes
https://www.alainavello.fr/wp-content/uploads/2020/11/logobleu2.jpg
https://www.alainavello.fr/wp-content/uploads/2020/11/drapeau-2.jpg
© Alain Avello 2021 - Reproduction
autorisée sous condition de mention
de l'auteur et de la source
Vidéos