Communiqué : Les Patriotes nantais soutiennent Laurence Garnier

«  »

Les Patriotes nantais soutiennent Laurence Garnier

Communiqué de presse d’Alain Avello
Conseiller régional des Pays de la Loire
Membre de l’Equipe nationale des Patriotes
Référent Les Patriotes Pays de la Loire

Les Patriotes ne présenteront pas de liste aux élections municipales à Nantes. Je m’en suis expliqué : après seulement deux ans et demi d’existence, nous n’en avions simplement pas les moyens. Comme également annoncé, et sans prétendre donner des « consignes de vote », chaque citoyen étant souverain eu égard au bulletin qu’il décide de glisser dans l’urne, nous prenons néanmoins, par le présent communiqué et, donc, officiellement position.

En premier lieu, il s’agit pour nous de mettre fin à la période Rolland. La démocratie nantaise, ce ne saurait être la gouvernance des bobos, par les bobos, pour les bobos. C’est pourtant ce qu’a été la mandature de Johanna Rolland qui, perchée dans son monde pastel où tout est beau et gentil, a fait preuve d’une scélérate cécité à l’égard de l’insécurité exponentiellement croissante depuis 2014, et touchant de plein fouet, surtout, les courageux agents de la SEMITAN, nos jeunes qui nous confient sortir désormais « la peur au ventre », et les moins favorisés des Nantais.

Mais Nantes n’a certes pas besoin non plus de ceux qui clivent, qui opposent et sèment des graines de discorde : les syndicats, fussent-ils radicaux, portent les revendications légitimes des salariés et des plus précaires, nous avons souvent marché à leurs côtés lors du mouvement des Gilets jaunes comme dans la lutte contre la réforme macrono-européiste du système de retraites ; aussi une candidature qui suscite l’hostilité la plus résolue de ces forces populaires démontre du même coup son incapacité, si elle parvenait aux responsabilités, à concilier exigence de sécurité, son thème phare, et aspirations sociales.

L’élection municipale étant un scrutin local, et même si nous avions proposé au sympathique Hugo Sonnier, candidat UPR, de participer à sa liste en raison des convergences évidentes que nous avons sur les questions par ailleurs cruciales de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN, nous retiendrons in fine des critères exclusivement locaux pour déterminer notre positionnement : qui est le plus à même d’empêcher la réélection de la maire sortante ? de rétablir dans notre ville l’ordre républicain ? de défendre le projet d’une écologie qui ne soit pas coercitive, mais réellement sociale et solidaire ? de favoriser le rapprochement entre toutes les catégories de Nantais et notamment entre les générations ? de gérer les deniers publics avec un discernement mu par le sens de l’intérêt général ?… d’être aussi indépendant que possible à l’égard des politiques gouvernementales qui sont d’autant plus catastrophiques pour la France qu’elles sont télécommandées par Bruxelles ?

Ces critères conduisent Les Patriotes nantais à soutenir pour les scrutins des 15 et 22 mars prochains la candidature de Laurence Garnier, laquelle je côtoie dans l’enceinte du Conseil régional des Pays de la Loire, où, en tant que présidente de la commission culture, sport, vie associative, bénévolat et solidarités, elle fait montre de sa réelle maîtrise des dossiers, d’un grand professionnalisme et d’un humanisme républicain véritable.