Communiqué : Les élus patriotes en PdL donnent une leçon de République

« Les élus patriotes en Pays de la Loire donnent une leçon de République à l’Assemblée régionale »

Communiqué de presse d’Alain Avello, conseiller régional,
au nom du groupe FN-RBM au Conseil régional des Pays de la Loire

Les élus patriotes au Conseil régional des Pays de la Loire ont remporté une victoire, vendredi 15 avril dernier, en faisant supprimer la référence au « vivre ensemble », jusqu’à présent érigé par la région à titre d’objectif éducatif pour les établissements scolaires relevant de ses compétences. Garants du principe, une nouvelle fois affirmé par le Collectif Racine, d’une Ecole remplissant sa fonction assimilatrice, l’amendement proposé au nom des élus FN-RBM demandait qu’ « assimilation républicaine » soit substituée à cette référence au « vivre ensemble ».

Tout démontrant l’échec du « multiculturalisme » et du prétendu « vivre ensemble », lesquels se traduisent au contraire par l’exacerbation des tensions communautaires, par une insécurité croissante, et nourrissent la menace terroriste, il appartenait aux élus patriotes de réaffirmer les fondamentaux de la République, dont l’ambition, comme énoncé dans les motifs, ne se réduit certes pas à simplement permettre à des communautés de « vivre ensemble », mais exige que tout Français, quelles que soient ses origines ou ses croyances, soit un citoyen pleinement assimilé à la seule communauté qui vaille : la communauté nationale.

L’Assemblée régionale se voyant ainsi infliger une leçon de République, la majorité UMP-LR n’a pu que reconnaître le bien-fondé de ces motifs : ne voulant assumer, contrairement au PS et aux Verts, ses renoncements face au communautarisme, elle a accepté la suppression de l’expression « vivre ensemble », sans consentir pour autant à ce que lui soit substituée la référence à l’ « assimilation républicaine », lui préférant la formule déceptive d’« unité républicaine ». Les élus FN-RBM ont néanmoins voté favorablement, considérant qu’était sauf le principe d’unité et d’indivisibilité de la République, si constamment menacé par les dérives communautaires. Ils ne manqueront, cela dit, aucune occasion de rappeler que la République, c’est l’assimilation !

Retrouver ce communique sur le site du Front National

Amendement_15-6-16

 

CapturePAE