Communiqué de presse sur la suppression de classes bilangues en Vendée

Communiqué de presse d’Alain Avello, conseiller régional FN-RBM, président du Collectif Racine (les enseignants bleu marine)

Les Olonnes ont droit à leurs classes bilangues

Aux Olonnes, les parents d’élèves, et qu’ils reçoivent à cette occasion notre plus entier soutien, sont entrés en fronde contre la suppression programmée des classes bilangues aux collèges des Sables et du Château d’Olonne (quand sera maintenue celle d’Olonne-sur-Mer). Ces parents font la cruelle épreuve des effets que produira, bientôt, et à vaste échelle, la réforme Vallaud-Belkacem du collège.

La réforme en question, dont l’application est prévue à la rentrée 2016,  impliquera en effet un effondrement sans précédent des horaires dédiés aux enseignements fondamentaux  et procèdera à la suppression systématique de tout enseignement d’excellence, celui des langues anciennes comme des sections bilangues, dont on prétend, donc, priver les Olonnes. Bref, de tout ce qui pouvait maintenir un semblant d’égalité des chances et assurer encore une certaine promotion par le mérite.

Le groupe FN-RBM au Conseil régional exhorte le Rectorat à maintenir les classes bilangues dans les deux collèges concernés. Il est en effet inacceptable que les établissements de la Région subissent, outre le creusement des inégalités sociales qui découlent toujours de l’abaissement du niveau d’exigence, celui des inégalités territoriales, la Vendée devant apparemment consentir à ce qui n’affectera pas Paris, par exemple, où les classes bilangues ne seraient par contre pas menacées.